Quel budget pour vos campagnes AdWords ?

C’est une question qui revient fréquemment chez mes clients qui souhaitent tester Google AdWords : quel budget dois-je définir pour mes campagnes ? Y a-t-il un coût minimum pour que mes campagnes soient efficaces ? Il n’y a malheureusement pas de bonne réponse ou de réponse définitive à apporter à cela. Voici toutefois quelques éléments qui vous permettront de bien définir votre budget AdWords.

Distinguer dépenses publicitaires et coût de la mise en place / gestion des campagnes

Tout d’abord, de quel budget parle-t-on ? Il faut en effet distinguer :

  • Les dépenses publicitaires directement liées à vos campagnes. Pour rappel, sur Google AdWords, vous ne payez que lorsqu’il y a un clic sur l’une de vos annonces. Vous ne serez donc facturé que pour les clics réalisés sur vos annonces (et donc uniquement pour le trafic généré par vos campagnes).
  • Les dépenses liées à la mise en place et à la gestion de vos campagnes si jamais vous passez par un freelance AdWords ou par une agence pour configurer et optimiser vos campagnes Google AdWords. Pour ma part, je facture par exemple un ou deux jours de travail – selon la complexité du projet – pour la mise en place initiale des campagnes (structure du compte, rédaction des annonces, mots clés, ciblage, etc.) et les premières optimisations, ainsi qu’un certain volume horaire ensuite pour la gestion et l’optimisation de ces campagnes au fil du temps (le plus gros du travail étant de toutes façons effectué lors du lancement). Forcément, si vous mettez vous-même en place vos campagnes, c’est un coût que vous n’avez pas à supporter. Mais attention à mettre en place des campagnes correctement optimisées car, sur la durée, vous pourriez payer la différence en termes de dépenses publicitaires, faute d’avoir des campagnes bien ciblées et efficaces.

Faire appel à un consultant pour la mise en place de vos campagnes va représenter un coût fixe qu’il faut mettre en rapport avec vos dépenses publicitaires, et que vous amortirez sur la durée. Par conséquent, passer par un freelance ou une agence pour mettre en place vos campagnes n’est intéressant qu’à partir du moment où vos dépenses publicitaires représentent un budget bien supérieur au coût de la mise en place des campagnes.

AdWords est une question de rentabilité, pas de budget !

Pour moi, plus que le budget à consacrer à vos campagnes, c’est la rentabilité qu’il faut regarder. En effet, vos campagnes AdWords vont vous permettre de générer du trafic sur votre site avec un seul objectif : générer plus de leads et/ou de ventes. C’est donc votre coût d’acquisition que vous devez avant tout prendre en compte.

Imaginons, par exemple, que votre marge sur un produit vendu sur votre site soit de 20 €. Tant que votre coût d’acquisition reste inférieur à 20 €, vous êtes donc gagnant et rentable. En connaissant votre taux de conversion, vous savez ainsi quel est le coût par clic maximal que vous pouvez payer sur AdWords pour toujours rester rentable. Ensuite, peu importe le budget dépensé : tant que vous ne dépassez pas votre CPC maximal, vous êtes gagnant. Dans le cas précédent, avec un coût d’acquisition de 20 €, et dans l’hypothèse d’un taux de conversion de 2 % sur votre site (c’est-à-dire que 2 visiteurs sur 100 vont acheter), votre CPC max est ainsi de 0,40 € (2 % x 20 €). Cela signifie donc que, tant que vous ne payez pas plus de 0,40 € le clic, vous êtes rentable. Dès lors, pourquoi limiter ses dépenses tant que le ROI est positif ?

Le principe est le même si vous proposez un service ou du conseil : à vous d’estimer à combien vous valorisez un contact (par exemple, un prospect qui va remplir un formulaire de demande d’information sur votre site), et de définir votre coût par clic maximal de cette façon pour toujours rester rentable.

Conclusion : pensez rentabilité et n’oubliez pas les coûts fixes

Plus qu’une question de budget, AdWords est avant tout une question de rentabilité. Soyez en mesure d’évaluer précisément vos leads et/ou ventes réalisés grâce à Google AdWords pour vous assurer un ROI positif. A condition de bien suivre vos conversions sur Google Analytics (ou autre outil) et de les faire remonter sur Google AdWords ! Sans tracking, impossible d’évaluer la performance de vos campagnes.

Enfin, outre les dépenses publicitaires directement liées aux campagnes, pensez à intégrer à votre budget les coûts fixes liés à la mise en place et à l’optimisation de ces campagnes si vous passez par un prestataire externe pour les gérer.

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-moi pour un devis gratuit.